L'Âme de la France (Le monument aux morts de Hell-Bourg), située sur la place de la Mairie annexe de Hell Bourg.

 

 

ame de la france

L'Âme de la France est le nom donné par le sculpteur français Charles SARRABEZOLLES à trois statues identiques qu'il a réalisé dans trois matières différentes (plâtre, pierre et bronze). D'une hauteur de 3,20 mètres, elles représentent une guerrière casquée étendant ses deux bras vers le ciel. Elle tient dans sa main droite un rameau d'olivier, symbole de paix et de réconciliation, tandis que son poing gauche serre fermement un bouclier défendant ce trésor.
Celle de Salazie, sculptée en 1930 dans du bronze, a été offerte par le Député Lucien GASPARIN à la Commune en 1931. D'abord érigée à Salazie village en face de la Mairie et donc de l'Eglise, elle a été rapidement dynamitée par le Père Gabriel BOURASSEAU trouvant "choquant" ce monument aux morts représentant une femme aux seins nus. Conservée en morceaux derrière un salon de coiffure, elle a ensuite été réparée par soudure avant d'être déplacée vers Hell-Bourg. Là, elle a été arrachée de son socle par le cyclone de 1948 et laissée à l'abandon pendant une vingtaine d'année. Retrouvée par hasard lors de travaux en 1968, elle est alors réhabilitée en tant que monument aux morts de la Première Guerre Mondiale.
Elle est inscrite par arrêté ministériel à l'inventaire général des Monuments historiques depuis le 22 octobre 1998, et est classée en tant que tel depuis le 5 mai 2004.

 La statue en plâtre est aujourd'hui entreposée à l'Historial de la Grande Guerre de Péronne dans la Somme et celle en pierre est conservée au musée Sainte-Croix de Poitiers dans la Vienne.

ame de la france jardin